Volley-ball: une passion nationale

Ceux qui ont déjà joué ou regardé un match de volleyball sait très bien: sans travail collectif, il n'y a pas de jeu. C’est peut-être ce défi d'un véritable effort d'équipe qui fait que le volley-ball soit l'un des sports les plus populaires dans le monde, soit dans sa variété compétitive ou récréative. Le volley-ball a également un certain nombre d'éléments et de formes d'interaction qui le rendent unique parmi les jeux joués par rallye. C’est un sport dynamique, qui produit une forte symbiose entre les fans et les joueurs.

Dans les contextes les plus différents, le volley-ball est toujours associé au plaisir, à la joie, à la santé et à la passion. Son public comprend des personnes de générations différentes, créant une atmosphère agréable et légère à tous les événements et compétitions.

Selon les recherches de la Confédération Brésilienne de Volleyball (CBV), le volley est le deuxième sport le plus populaire au Brésil. La visibilité du volley-ball dans le pays du football n’est pas un hasard: les Brésiliens ont été protagonistes de l'histoire récente de ce sport. Depuis la première médaille du sport aux Jeux Olympiques de Los Angeles en 1984, l'équipe masculine a fait une collection de titres mondiaux. Aujourd’hui, c’est un total de cinq médailles aux Jeux Olympiques (deux médailles d'or et trois d'argent) et pas moins de neuf titres de la Ligue Mondiale. Une étape importante dans l'histoire du volley-ball brésilien, la médaille de 1984 a également lancé une bonne saison pour l'équipe des femmes: aux Jeux Olympiques, les filles ont déjà remporté deux médailles d'or et deux bronzes. Au Grand Prix, la plus importante compétition mondiale de volley-ball féminin, l'équipe compte déjà dix titres. Le beach-volley n’est pas loin. Le sport, qui est relativement récent aux Jeux olympiques (il a été inclus en 1996) a apporté onze médailles au pays en seulement cinq éditions des Jeux, y compris deux médailles d'or, une pour la catégorie des hommes et une pour les femmes.

Img